Turisme Garrotxa Turisme Garrotxa
Réservez en ligne

Roman

La Garrotxa jouit d'un exceptionel héritage architectonique du Moyen Âge. Deux lieux en particulier ressortent cependant de ce riche patrimoine : Besalú et Santa Pau.

La Curie Royale, ancien Palais de Justice siège de la la Vegueria et Cour Royale ; l'ancien Monastère de Sant Pere, un des temples de l'art roman catalan les plus caractéristiques du pays : Sant Vicenç, exemple d'harmonie de la construction et de la rusticité de l'art roman et le Pont Vell, fortifié et tout en angles représentent quelques-unes des constructions de style roman les plus importantes de Beslú.

Santa Pau est l'autre concentration urbaine de style médiéval de la Garrotxa. Le château, que l'on ne peut pas visiter, domine le village, parfaitement délimité et fermé par une ancienne muraille. À visiter absolument : La place de Santa Pau, au périmètre inégal et presque entièrement ornée d'arcades, présidée par l'église de Santa Maria. Les ruelles étroites et abruptes, les grandes fenêtres, les petits porches et les arcades sont des points d'attractions authentiques de Santa Pau.

Les monastères les plus impressionnants de la Garrotxa sont les suivants : Sant Pere de Besalú, Sant Llorenç de Sous, celui de Riudaura, celui de Sant Ferriol et celui de Sant Joan les Fonts, village dans lequel se trouve également le Château Médiéval Estada Juvinyà, bâtiment de style roman civil qui abrite le Centre d'Interprétation du Territoire.

On trouve dans la Garrotxa une grande concentration d'églises romanes, particulièrement dans la Haute Garrotxa et dans le secteur de Besalú. Les tremblements de terre de 1427 et 1433 ont très sévèrement affecté la zone d'Olot, y détruisant nombreux monuments. Sant Joan de Balbs, située à la Pinya est un joyau, celle de Santa Bàrbara de Pruneres conserve une splendide dalle funéraire, celle de Santa Maria d'Escales est juchée sur une falaise, celle de Sant Martí de Toralles, celle de Sant Miquel del Corb, entourée d'une forêt, celle de Sant Andreu de Socarrats, celle de Santa Eulàlia de Begudà et enfin, la basilique du Sant Sepulcre de Palera.

Beget, dans la région du Ripollès est le joyau architectonique de la Garrotxa. L'église de Sant Cristòfol est un exemple pur de l'art roman, parmi les plus intéressants de Catalogne. À la différence d'autres temples il a non seulement conservé son patrimoine mais présente aussi en plus de sa majesté romane, un rétable gohique, d'intéressants fonts baptismaux et plusieurs autels baroques.

Visiter la Garrotxa, c'est prendre contact avec cet art aussi ancien qu'intéressant qui rappelle l'époque la plus austère du christianisme.

Un des faits les plus marquants de l'histoire de la Garrotxa a été mené par Francesc de Verntallat qui dirigea le soulèvement des remences, c'est à dire la paysannerie contre les seigneurs féodaux. Les remences étaient les paysans qui ne pouvaient pas abandonner la terre. Ils ne pouvaient pas s'affranchir du contrôle exercé par le seigneur ni cesser d'être sujets aux mauvais traitements imposés (coutumes féodales abusives qui déchaînèrent la Guerre des remences entre 1460 et 1486) sans payer une somme fixée par le seigneur sous peine de subir de dures sanctions. Verntallat endura le poids de la lutte dont il sortit vainqueur et obtint à travers la Sentence arbitrale de Guadalupe l'abolition de la remence, des mauvais traitements et des injustices. Francesc de Verntallat  était originaire de la Vall d'en Bas et cette vallée comme celle des Hostoles furent le théâtre principal des révoltes paysannes contre les mauvais traitements.

Ces vallées conservent aujourd'hui encore des témoignages de cette époque, comme le château d'Hostoles ou le château du Puig_alder qui peuvent être visités à travers différents itinéraires.

Concernant la sculpture la pièce maîtresse, un Christ en Majesté, se trouve au Monastère de Sant Joan les Fonts. Cette œuvre -une reproduction, étant donné que l'original est conservé au Musée Diocésain de Gérone, peut être vue sur rendez-vous en contactant préalablement l'Office de Tourisme.